Pontault-Combault Handball Notre force vient du coeur
Logo PCHB
Billetterie
3 607 124 visiteurs
19 visiteurs actif

LE SENART AGLOMMERATION HANDBALL ETAIT TROP AFFAME !

Date : lundi 14 novembre 2022

Coincés en plein milieu d'un week-end prolongé, entre la grange aux producteurs locaux sur la place du souvenir, la boutique éphémère de la place Curie et le 30ème salon des métiers d'arts et de la gastronomie, où la star locale Olivier Larsonneur, demi-finaliste du septième chapitre de la célèbre émission "le meilleur pâtissier" avait promis de régaler les visiteurs, les Moisséens n'étaient pas nombreux à s'être déplacés jusqu'au gymnase De Jatteau de Moissy-Cramayel pour assister à la victoire des leurs.


La rencontre débute dans une ambiance sonore à l'épaisseur d'un filet de sole. La pincée de personnes présentes au sein de l'antre du Sénart Agglomération Handball n’offre pas assez de cordes vocales pour pousser les deux collectifs. Et cela malgré les bonnes intentions montrées de part et d'autre. Si les jaunes de Pontault-Combault brisent enfin le silence et ouvrent le score, le tableau d'affichage, quant à lui, reste muet. Et il le demeura. À croire que lui aussi semble avoir pris congé.


Dans cette opposition néanmoins rythmée qui est proposée aux quelques spectateurs présents, les locaux prennent rapidement les devants pour s’échapper définitivement (5 à 3 puis 9 à 5). Les visiteurs semblent gênés par la défense 3-3 mise en place : la base arrière ne trouve pas les espaces, les fautes s'accumulent tout comme les interceptions. Et l'écart se creuse.
Le temps mort rapidement posé par François Allard n'inversera malheureusement pas la tendance. Les nouveaux ingrédients jetés sur le plan de travail ne s'agglomèrent pas, la mayonnaise ne prend pas. Sur le banc, le chef, sans toque pour l'occasion, motive, replace, conseille. Mais rien n'y fait, l'appareil n'a pas la consistance espérée. Manque de bol, lors des rares situations où les joueurs du PCHB parviennent à trouver une solution de tir, ces derniers se heurtent à un gardien plutôt saignant sur sa ligne.


La deuxième moitié de la première période sera très difficile pour les Canaris. Les petits commis semblent mettre les pieds dans le plat, incapables de passer le premier rideau défensif malgré les tentatives du coach de leur égrainer les éléments d’une recette indispensable pour un éventuel retour. Qui n'arrivera jamais... Au contraire, l'écart gonfle comme une belle levée de brioche. La mi-temps stoppera momentanément cette véritable master-class (16 à 7).
La deuxième période sera encore plus difficile pour des supporters crispés par l'incapacité des Jaune-et-bleu à résoudre la problématique tactique que l'adversaire leur propose. Sur le plan comptable, le match est à sens unique malgré la persévérance des coéquipiers de Clément Bitot, auteur de bonnes fulgurances mais qui ira chercher bien trop souvent le ballon au fond de ses filets.


À 29-9, les carottes sont déjà bien cuites mais les adversaires du jour ne semblent pas décidés à stopper leur moisson. Ils récitent leur partition qu'ils maîtrisent sur le bout des doigts. Affamés et jamais rassasiés, ils empilent les buts. La soupe est bonne et la tablée généreuse. Le festin prendra fin lorsque la cloche sonnera enfin le glas sur le score sans appel de 40 à 13.
Déçus mais pas résignés, les vaincus ont mesuré la hauteur des progrès qu'il leur reste à accomplir pour espérer résister à une équipe du SAHB très mobile et agressive. C'est la mine aux contours ébaubis que le technicien pontellois reconnaîtra la supériorité des hôtes tout en essayant de ressortir des éléments positifs devant cette défaite incontestable : « Ils ont eu une adversité à laquelle ils ne sont pas coutumiers, c'est très bien et ça va les aider à apprendre. Ils n'ont pas réussi à mettre en place ce que je leur demandais pour contrer ce type de défense, ce n'est pas grave, nous allons travailler pour tenter de progresser dans ce domaine. »


Le traditionnel petit goûter d'après match fut néanmoins une jolie récompense pour nos jeunes handballeurs qui n'ont pas démérité malgré la qualité de l'opposition. Ils n'auront, certes, pas le loisir d’être ravitaillés par les friandises confectionnées par les producteurs locaux réunis aux quatre coins de la ville, contrairement aux habituels supporters de Moissy qui avaient visiblement choisi de répondre à l'appel du ventre plutôt qu'à celui de la jeunesse. Dommage, les gourmandises préparées avec soins par les parents présents, réunies sur une petite table pliante, auraient largement pu faire regretter bon nombre de supporters d'avoir séché la victoire du Sénart AHB.

Matchs

Prochain Match 10/02/2023

Pontault-Combault
BORDEAUX

Dernier Match 21/12/2022

Pontault-Combault 34
BESANCON 26

Classement

# Équipes Pts
1 Blason DIJON DIJON 25
2 Blason SARAN SARAN 24
3 Blason TREMBLAY TREMBLAY 24
4 Blason PONTAULT-COMBAULT PONTAULT-COMBAULT 23
5 Blason FRONTIGNAN FRONTIGNAN 21
6 Blason CAEN CAEN 17
7 Blason BILLIERE BILLIERE 15
8 Blason BORDEAUX BORDEAUX 15
Le reste de l'actualité