Pontault-Combault Handball Notre force vient du coeur
Logo PCHB
Billetterie
3 607 085 visiteurs
16 visiteurs actif

LA RESERVE PASSE LA SECONDE !

Date : jeudi 01 décembre 2022

Si le rideau est tombé la semaine dernière sur la saison de Formule 1, notre équipe réserve avait quant à elle l’obligation de ne pas rester sur le bord de la route et de passer à la vitesse supérieure ce week-end face au Trait d’Union Verrières-le-Buisson Handball. Car à mi-championnat, pour espérer encore accrocher l’une des quatre premières places, synonymes de play-off, le PCHB ne pouvait pas se permettre d’effectuer un sixième tête-à-queue sur les sept premiers tours de piste. Il était donc impératif de sortir le bleu de chauffe, de mettre le turbo en marche et de lâcher les chevaux. Si tout cela était une évidence aux yeux de tous, la question était de savoir si les Ciel-et-marine avaient vraiment ces ressources sous le capot...


Pour l'occasion, Jean-Pierre Dupoux et Génèse Bouity avaient choisi d’aligner la classe biberon du groupe sur la grille de départ. Avec ses 31 ans, Sofiane Hachimi faisait en effet figure de doyen au sein d’un groupe affichant à peine plus de 20 ans de moyenne d'âge sur la feuille de match.


Dès l'extinction des feux ordonnée par le duo arbitral, pas de faux-départ : les deux écuries démarrent en trombe et donnent le ton d’un match qui va se révéler assez prolifique en buts. Si les premières minutes voient les Seine-et-marnais se montrer plutôt vivaces en attaque, quelques échecs aux tirs permettent aux Rouge-et-noir de rester dans leurs roues (5-5 à la 10ème minute). Les débats sont équilibrés durant les cinq minutes suivantes : les Bleus façon Redbull et les Rouges façon Ferrari se talonnent, se doublent puis se repassent, laissant supposer à cet instant qu’un duel à l’issue incertaine se profile. Dans les fan zones, la balance sonore ne penche pas non plus dans un camp ou dans l’autre. Aux chants pontellois répliquent des salves verriéroises amplifiées par un hygiaphone à la tonalité quelque peu nasillarde.


Dans cette ambiance, Pontault négocie mieux la première chicane au quart d’heure de jeu et profite d’une suspension de deux minutes du numéro 5 adverse pour prendre deux longueurs d’avance (9-7 à la 15ème). Les supporters respirent et se disent alors que leurs protégés vont profiter de cette aspiration pour se détacher. Il n'en sera rien. Lorsque les joueurs de l’Essonne recollent au score, les coachs locaux sentent bien qu’il est l’heure de rappeler pour la première fois leurs poulains au stand (12-12 à la 20ème).


Ce coaching s’avère payant. Au retour sur le parquet, l’opposition prend une tout autre tournure suite à des ajustements de la mécanique collective. Les équipiers de Diego De Abreu font corps en défense, provoquent des sorties de route adverses et se montrent réalistes en attaque pour mettre à profit chaque maladresse commise par leurs rivaux. Les relances distillées par Léo Canton-Lauga mettent parfaitement sur orbite les ailerons avant du PCHB qui ne manquent pas leur cible. Ce jeu de transition rapide est efficace et les aiguilles du compteur s’affolent. Venu avec un groupe réduit, Verrières a déjà consommé pas mal de jus après vingt minutes d’une partie assez rythmée. En six minutes top-chrono, les troisièmes du championnat partent en tonneaux et encaissent un 8 à 0 qui entame sans aucun doute leur confiance. Même si un but au buzz leur permet de mettre un terme à cette dégringolade au score, Pontault-Combault bascule largement en pole position à la fin de cette première séance (mi-temps 22-15).


Le début de seconde période est à l’avantage des locaux qui étrennent pour l’occasion leur nouvelle combinaison de course ciel-et-marine. Les invités du jour restent impuissants face à une défense toujours aussi compacte et renforcée par Hugo de Sousa dont c’était la première apparition cette saison. Bien emmenés offensivement par la paire Rayen Bahri-Pierre Guillaumat (auteurs respectivement de 11 et 9 buts) et rassurés par la bonne prestation de Léo Canton-Lauga (4 arrêts en sept minutes), les locataires du gymnase Boisramé filent tout droit vers une victoire en roue libre. Dans ce contexte, le manager essonnien tente son va-tout en sortant son gardien sur les séquences offensives. Mais cette tactique empreinte de désespoir ne change rien aux affaires déjà bien mal engagées d’une équipe qui a de moins en moins d’essence dans le moteur mais dont la vaillance reste remarquable (28-16 à la 38ème).


Finalement, c’est un temps-mort posé par l’équipe visiteuse qui va casser le rythme des Pontellois. Sans pour autant mettre les freins, les jeunes réservistes perdent peu à peu leur concentration et manquent de réalisme face au but. Ainsi, de nombreux face à face sont manqués, ce qui permet au gardien adverse de briller et à son équipe de maintenir un écart de 10 buts qu’ils ne parviendront néanmoins jamais à combler.


Après un dernier engagement rapide, conclu à vitesse grand V par Damien Gineys, le PCHB franchit le drapeau à damier en tête et l’emporte sur le score de 40 à 30. Grâce à cette seconde victoire en championnat, les pensionnaires du pré-national se sont donnés de l’air et ont évité un nouveau dérapage incontrôlé qui aurait pu rendre leur fin de saison très pénible. L’espoir renaît mais pas question de sabrer le champagne pour autant. Pour espérer viser plus haut, il leur faudra confirmer ce regain de forme et prendre trois nouveaux points à domicile, samedi prochain, face au Versailles Handball Club. À eux de mettre la gomme pour bien négocier ce nouveau virage. Avant, espérons-le, de finir la saison sur les chapeaux de roues !

Matchs

Prochain Match 10/02/2023

Pontault-Combault
BORDEAUX

Dernier Match 21/12/2022

Pontault-Combault 34
BESANCON 26

Classement

# Équipes Pts
1 Blason DIJON DIJON 25
2 Blason SARAN SARAN 24
3 Blason TREMBLAY TREMBLAY 24
4 Blason PONTAULT-COMBAULT PONTAULT-COMBAULT 23
5 Blason FRONTIGNAN FRONTIGNAN 21
6 Blason CAEN CAEN 17
7 Blason BILLIERE BILLIERE 15
8 Blason BORDEAUX BORDEAUX 15
Le reste de l'actualité